Hommage de Boubacar Dao à Joseph Ki-Zerbo – Lecture pour tous – CENASA – 13 avril 2013

A la première édition du concours Lecture pour tous, le Livre d’Or portait le nom du romancier Augustin Sondé COULIBALY, à la deuxième édition, c’était celui du poète Titinga Frédéric PACERE, à l’édition précédente, il s’agissait de Jacques GUEGANE, également poète. Pour la présente édition, les organisateurs ont choisi d’honorer l’historien Joseph KI-ZERBO. De ce dernier, que dire, en guise de mots d’hommage ? Parler du Professeur Joseph KI-ZERBO devant cette assemblée ! Rendre un hommage, oui mais, qui suis-je pour prétendre parler de ce baobab que je n’ai pas vu naître ! Ce baobab dont les cimes montent… montent… et montent encore et encore, très haut, dans le ciel. Ce baobab dont les racines plongent… plongent et plongent, très profondément, dans le sol aride de ce sahel, et irrigue l’Afrique. Ce sahel où, selon ses propres termes, « règne un ciel parâtre sur une terre marâtre », comme il l’écrivait dans sa préface au recueil de poèmes « Ça tire sur le Sahel » de Titinga PACERE. Avec votre permission, sans prétentions, j’entreprends d’évoquer, brièvement, avec la possibilité de m’égarer ou de vous dérouter, avec la crainte de falsifier l’histoire et donc de raconter des histoires (mais avec la conviction qu’il n’est pas aisé de s’exprimer au sujet de l’homme qui a écrit l’une des plus belles pages de l’histoire de l’Afrique et du monde): la mémoire de Joseph Ki-Zerbo, l’historien et l’homme politique burkinabè, né le 21 juin 1922 à Toma (dans la Province du Nayala, au Burkina Faso). Ne me faites pas d’histoires si je raconte des histoires.

HOMMAGE DE BOUBACAR DAO A JOSEPH KI ZERBO – LECTURE POUR TOUS – CENASA 13 AVRIL 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *