Joseph Ki-Zerbo. « A propos de culture », Fondation pour l’Histoire et de Développement Endogène de l’Afrique,- Ouagadougou – 2010, p.105.

« Notre identité se situe déjà au-delà du marché, dans la sphère du post-économique. Nous devons dans la sérénité affronter le défi d’une Union Continentale capable de projeter valablement l’Afrique dans le monde. L’humanisme africain (Ubuntu) est un trésor inappréciable qui justifie l’afflux d’étrangers riches ou pauvres, épuisés par la canicule existentielle qui affecte les pays du Nord. C’est peut-être le bien, le service, le don le plus précieux que l’Afrique ait à offrir au monde, un don convertible en capital. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *